Pour ou contre la télévision dans la chambre ?

La télévision dans la chambre

Exemple d’installation d’une télévision dans la chambre

Question : entre le plaisir de s’endormir devant un film, les pieds sous la couette et la garantie scientifique de dormir mieux, loin de toute onde électromagnétique, lequel l’emportera ? Une chose est sûre, que vous écoutiez la voix du cœur ou de la raison, il existe de bons arguments à avancer pour justifier votre position concernant la télévision dans la chambre.

Une minorité de « pour »

La minorité montrée du doigt, c’est vous ! On vous reproche de commettre un crime contre votre sommeil, représentant pourtant un tiers de votre vie. On vous attaque sur des fondements scientifiques prouvant la nuisance causée sur votre santé par les appareils électroniques installés dans la chambre à coucher. En revanche, le plaisir de finir la journée au chaud dans votre lit, en regardant une série, un documentaire ou un film, ça, personne ne le conçoit. Pourtant, ils ne savent pas que derrière ce choix assumé, vous avez pris les précautions nécessaires pour minimiser les dégâts en terme d’ondes nocives. En effet, votre télévision est reliée à une multiprise avec interrupteur, ce qui permet de la mettre hors circuit dès que le générique s’affiche sur l’écran ou dès que la fatigue est trop forte. Mais surtout, entre elle et vous, 1,30 mètre (ou plus) vous sépare. Une distance tout sauf anodine puisqu’il s’agit de la distance de sécurité préconisée pour être touché le moins possible par les mauvaises ondes…

Une majorité de « contre »

On peut toujours se défendre d’avoir installé un écran à quelques pas du lit, comme à l’hôtel, n’empêche que LA meilleure option reste de bannir définitivement la télévision de la pièce vouée au repos. C’est votre choix ? Tant mieux ! D’abord d’un point de vue scientifique (et feng shui), parce que ses bobinages, transformateurs et moteurs émettent des rayonnements électromagnétiques à l’origine de maux de tête, fatigue, insomnie et autres troubles du sommeil. Ensuite, d’un point de vue social et amoureux, parce que la vie de couple en pâtit, non pas des ondes mais de l’absence de communication établi pendant la diffusion d’un film. Heureusement, vous en avez décidé autrement : le téléviseur ne vous volera pas la vedette et le rôle de simple téléspectateur, vous ne l’acceptez que dans le salon !