Pour ou contre un climatiseur dans la chambre à coucher ?

Une des chambres climatisée du Mama Shelter, Paris

Par forte chaleur, trouver le sommeil n’est pas aisé. Il y a une solution : installer un climatiseur dans sa chambre à coucher. Mais qu’il soit mobile ou fixe, a-t-il vraiment tous les avantages pour passer une meilleure nuit ? Et quel type de climatiseur faut-il choisir pour la pièce où le sommeil est roi ?

Dans la grande famille des climatiseurs, ceux de la chambre

La climatisation permet de maintenir la température d’une pièce à un niveau constant, idéal pour l’organisme. La majorité des climatiseurs possède aujourd’hui un déshumidificateur intégré pour maintenir un taux d’humidité idéal entre 40 et 60% ainsi qu’un filtre permettant de purifier l’air ambiant. Pour la chambre à coucher, on retiendra deux types de climatiseurs : le climatiseur monobloc et le climatiseur « split ».

Quel climatiseur choisir selon le volume de la chambre ?

Plusieurs critères interviennent pour le choix d’un climatiseur dont la puissance et le débit d’air par rapport au volume de la pièce. On retiendra donc que pour une chambre de 7 à 15 m2, on choisira un climatiseur d’une puissance de 7 000 BTU (British Thermal Unit), soit 2 000 watts et pour une chambre comprise entre 15 et 25 m2, 9 000 BTU soit 2 500 watts. Un débit d’air de 150 m3/heure suffira pour une petite chambre tandis qu’une chambre de 30 m2 nécessitera 300m3/h. Le climatiseur doit en effet souffler jusqu’à 8 fois le volume de la chambre en une heure.

Et quel niveau sonore du climatiseur pour bien dormir ?

Le niveau sonore du climatiseur est un critère essentiel à prendre en compte puisqu’ il va être placé dans la pièce de sommeil. La majorité des climatiseurs ont un niveau sonore situé entre 30 et 70 décibels, équivalents au bruit émis par des chuchotements jusqu’à celui d’un aspirateur ! Il est conseillé de choisir un climatiseur « split », dont le compresseur, responsable du bruit, est situé à l’extérieur. Son niveau sonore de 40 décibels est équivalent au bruit que fait le vent dans la forêt. Un climatiseur monobloc regroupe toutes les fonctions en un seul bloc, ce qui risque d’être trop bruyant dans une chambre.

Les précautions à prendre dans la chambre à coucher

Dans une chambre à coucher, il vaut mieux installer le climatiseur le plus loin possible du lit. Il faut également bien régler les volets d’air, afin de ne pas avoir une circulation trop rapide de l’air : ces courants d’air frais refroidissent partiellement le corps et provoquent éventuellement des rhumes. Pour la même raison, il ne faut jamais laisser une différence de température supérieure à 5° entre la température ambiance et celle du climatiseur. Enfin, il faut utiliser des filtres performants et surtout bien les nettoyer.

Crédits photo du haut : Mama Shelter Paris